Renardeaux, oisillons et jeunes animaux

Que faire si vous apercevez un jeune animal sauvage ? Toutes les réponses pour bien réagir !

Que faire si vous apercevez un jeune animal sauvage ? Toutes les réponses pour bien réagir !

Saison des naissances

Vous avez croisé un renardeau ? Cela n’a rien d’inhabituel à cette saison, car c’est la période des naissances pour la faune.

Attention, voir un jeune animal – renardeau, faon, oisillon, etc. – seul ne signifie pas qu’il soit abandonné.

Le mieux est donc de ne rien faire : à moins qu’il ne soit blessé ou réellement affaibli, laissez-le sur place, évitez de le toucher pour ne pas le condamner et, à titre d’exception, n’intervenez que s’il devait être en danger immédiat.

D’une façon générale, pour aider les jeunes animaux sauvages : restez à distance, gardez le contrôle sur votre compagnon à 4 pattes (chiens en promenade, mais aussi chats dans le jardin), et levez le pied sur les routes de campagne.

Plus d’information ici.

 

Signalez vos rencontres

Toute l’année, signalez en toute simplicité vos observations d’animaux sauvages urbains sur la page Safari dans ma ville ici. Cette opération de science participative vous permet de contribuer activement à la connaissance et la protection de la faune genevoise.

Pour tout savoir sur le renard, cliquez ici.

Les espèces que vous pourriez apercevoir

Renard

Vulpes vulpes

Chouette hulotte

Strix aluco

Crapaud commun

Bufo bufo

Lucane

Lucanus cervus

C'est dans ma nature !
Les bons comportements dans la nature et en campagne