Préserver la grande faune

De grands timides

Les grands espaces naturels sont de précieuses zones refuges pour la grande faune, comme le cerf, le chevreuil ou le sanglier. Craintifs et timides malgré leur taille, ces derniers sont surtout actifs la nuit. La journée, ils se reposent à couvert et ont besoin de tranquillité.

Les dérangements intempestifs constituent une sérieuse menace car ils peuvent entraîner pour ces grands animaux : des comportements de fuite et de panique, avec des risques de collision sur les routes, des incursions à l’extérieur des forêts et des dégâts dans les cultures, des situations d’épuisement, parfois fatales, notamment durant la mauvaise saison, l’abandon des nouveau-nés durant le printemps.

Le chevreuil, le sanglier ou le cerf sont des animaux majestueux et fragiles. Pour qu’ils puissent continuer à vivre dans notre canton, ils doivent pouvoir trouver des zones de tranquillité en forêt. Sans le savoir, nous pouvons menacer leur survie : pour contribuer à leur préservation, merci de : respecter le calme des lieux, rester le plus possible sur les sentiers balisés, suivre scrupuleusement les règles qui régissent la détention des chiens.