Bois mort

Pour multiplier la vie

Lorsque des interventions forestières sont nécessaires, les spécialistes veillent aujourd’hui à laisser du bois mort sur le sol. Ce bois qui se décompose lentement n’est pas du tout l’indice d’une forêt négligée, il indique au contraire une gestion qui respecte l’écosystème forestier.

Le bois mort est vital pour de nombreux invertébrés, comme les insectes. Ces derniers servent à leur tour de nourriture à de petits animaux : crapauds, orvets, musaraignes, oiseaux, etc. Le bois décomposé est également indispensable à de nombreux champignons et contribue à l’équilibre du sol. Disposé en tas, le bois mort trouve une utilité supplémentaire en offrant un abri à de nombreux animaux : belette, lézard des murailles, couleuvre à collier, etc.

Les propriétaires de jardins peuvent donner un coup de pouce à la nature en maintenant chez eux aussi un tas de branches ou une pile de bois.